En 2012, en 2014, j’ai fondé un groupe secret sur Facebook, sobrement intitulé “GANGBANG VERBAL – DTC DTC DTC DTC” (dans ton cul, dans ta chatte, dans ton coeur, dans ton cerveau).

J’y ai invité des amis, des militants drogués, des salopes, des codes génétiques louches, bref, un peu n’importe qui en somme. Le but du jeu était tout simplement de voir si nos lois liberticides ont raison de tuer notre esprit dans l’oeuf, en nous interdisant 10 millions de choses pourtant agréables, comme le fait d’exprimer ses sentiments, d’envoyer chier autrui (qui chie quand même de toute façon), ou de se libérer des lois liberticides et de la morale des enflures ordinaires.

Cela a diaboliquement bien marché : en régime de croisière, le groupe intégrait une trentaine de membres et membrettes, on y passait nos journées (au lieu d’aller bosser :’( (le capitalisme en a pleuré), les likes “rire” et “cœur” pleuvaient comme des grenades de nazis légalistes sur une ZAD en fleur.

D’autres gens, faibles d’esprit, explosaient dès l’arrivée – une blague, 20 morts de rire, 200 blessés. On postait trop de cul, d’après certains constipés.

L’expérience a été tellement jouissive, libératrice, que j’en ai même fait l’apologie en retournant brièvement voir mon psychanalyste. Je lui ai dit, “voilà, j’ai massacré votre pratique freudo-lacanienne en socialisant les règles de la psychanalyse thérapeutique, ça a donné GangBang Verbal, groupe antiviol, antiraciste, antitraumatique etc, à coups de vannes dans la gueule”. Vous savez ce qu’il a dit, lui tellement sobre, grave, discret et pro ? “C’est une bonne idée”.

Voici la règle absolue du (défunt, mais vous pouvez en ressusciter partout à tout moment, ce cadavre est immortel) groupe GangBang Verbal.


Avis aux amateurs de liberté d’expression poussée aux délires extrêmes.

Ce groupe Facebook SECRET est à prendre comme un défouloir collectif à humour noir, blagues horribles sur des gens réels, ragots de merde, saloperies diverses, confessions dégueus à pas dire en public – bref, un centre d’échange multilatéral de tout ce que les gens et la police ne veulent ni dire ni entendre ni savoir.
En privé, une insulte ou une diffamation ne coûte QUE 39€, c’est de la promo alors profitons-en !

Traitez votre patron de trisomique bougnoule enculé, insinuez que sa mère est un des Musclés, chiez sur les mecs, suicidez-vous en direct live (verbalement seulement!), soyez pédophiles et racistes à mort, vouez toute votre liberté au mal, au sadisme le plus insurrectionnel, contractez un mariage gay avec 100 000 diables, tout et chacun y est crachable !! c’est que des mots, rien que du Facebook, tout ici est presque légal. Ce lieu est notre asile de fous, il est déjà beaucoup trop tard pour notre cas dégénéré, la société normale nous a perdus à tout jamais.

Bien sûr tous les sujets sérieux, les passions intellectuelles, la compassion, l’amour véritable qui nous tombe dessus comme la misère sur le dos du peuple ou comme le foutre et la mouille sur la face des damnés de l’obscène, le miel et la douceur – un épisode des Bisounours après l’amour – sont aussi les bienvenus comme tout le reste de l’incroyable expérience humaine.

« Perdu pour perdu » est notre devise, gravée dans la pierre ponce qui nous sert de cœur.


LES 4 RÈGLES IMPÉRATIVES

1 – Liberté d’expression absolue (y compris horreurs, humour trash/noir/cynique, pires insultes, récits détaillés de viol et violences, etc)

2 – Confidentialité – rien d’ici ne doit sortir sous peine d’exclusion et de poursuite en voiture à contre-sens sur l’autoroute ; inversement, toutes les infos du monde extérieur ont le droit d’entrer ici

3 – Non-exclusion des membres, sauf faute grave ou esprit hors-jeu

4 – Respect « intégral » de la vie privée concrète des membres – pas de menaces physiques, pas de représailles dans le réel, pas de harcèlement en privé par tchat ou par mur ou au téléphone ou en vrai


INVITATIONS

  1. Sont invitables ici les gens :
    • Très intelligents
    • Très tolérants
    • Non-nuisibles, non-toxiques
    • Capables de se livrer et désireux de partager l’expérience d’autrui
    • Souffrance acceptée, mais pas non plus un désastre psychologique total qui nous aspirerait notre énergie positive
  2. Procédure d’invitation :
    • Présentez le groupe à votre candidat-e, faites lire la présente Charte, décrivez les contenus et membres actuels
    • Présentez au groupe le membre que vous souhaitez inviter
    • Une quantité substantielle des putes et des connards habituels du groupe LIKENT la présentation du membre
    • Le fondateur a un droit de véto et est théoriquement dispensé de la procédure d’invitation

ADMINISTRATION

L’admin est assurée par le fondateur, Ludovic Blabla aka Ludo Educatif, assisté de diverses Schtroumphettes qu’il nomme.

Les Schtroumphettes ont le droit de censurer Ludo Educatif, à condition que l’objet du délire soit dénoncé lors d’un débat débile pendant un délai minimum et d’ailleurs indéterminé, et que les membres décident, en gros, que « vraiment là l’autre fils de pute a encore bien abusé de sa liberté totale !!! »

AMEN, ALHAMDOULILAH, SHALOM, NIRVANA, SODOMIE POUR TOUT LE MONDE !!!