Coluche

Coluche est tout à fait aussi provocant que Dieudonné. Coluche fait des dizaines de blagues racistes, et toutes sortes de blagues : la mort, le pape, Mesrine. Il se moque de tout et il nous fait bien marrer lui aussi. Ceux qui racontent la connerie comme quoi Dieudonné irait au-delà des limites, devront prouver clairement de quelles limites il est question et citer les passages en question dans les œuvres d’art concernées. Les juges ont juste roté un jugement crado, on n’a pas à prendre les saloperies des malades juridictionnels au sérieux quand ils sont camés jusqu’à la moëlle.

Desproges

Il multiplie les vannes sur tout le monde, les juifs dès le début, les morts, la science, lui-même, les chinois… « Le jour de la mort de Tino Rossi j’ai repris deux fois des moules. » ou comme « Himmler était un homme d’une grande concentration ».

Comparez ?

Dieudonné

Bon, ben lui il fait dans les terroristes, les racistes (négrophobe catholique… anti-arabe…), les fascistes, les intégristes.

Et alors ? Ils sont tous plus ou moins drôles, ça dépend des moments, ils font tous des erreurs et des fautes de goût et ça ne fait jamais rire tout le monde. Je vois pas pourquoi Dieudonné, après Coluche et Desproges, prend des amendes.