1/ On se charge de toute sa liberté et on respecte totalement celle des autres

Cela signifie entre autres qu’aucune loi d’Etat ne prime sur les libertés.

L’Etat n’est pas exempté du strict respect des droits humains, en tout et partout.

(Donc dégage-nous de tes prisons et enferme-toi-y pour l’éternité, gros porc).

2/ On a le droit de tuer des humains

Si ces humains veulent mourir, et qu’ils souhaitent y être aidés, on peut les aider. Moyennant un consentement certain. Pour le cas des comas après accident, il est possible que la personne ait dit avant et de manière officielle comme dans un testament ce qu’elle souhaitait qu’on fasse en cas de coma ou de certains traumas irréversibles. Seule la personne peut en décider.

3/ On doit respecter la nature

Nous vivons très peu de temps, nous sommes peu de chose. Pourtant nous sommes immenses.

Nous ne sommes rien sans la nature autour de nous. Même si d’autres natures sont possibles, celle-là nous dépasse tellement de splendeur et de richesse, celle-là peut encore tellement nous apporter de bonheur, que nous devons tout faire pour la conserver en bon état, bien vivante, fertile, durable.

(texte pas fini, auteur crevé.)