Je souhaite faire savoir à toute femme se considérant moche ou ayant été jugée moche, s’étant sentie moche dans le regard de quelqu’un, que je l’aime en raison de sa beauté. Je souhaite lui faire savoir que je renie mes jugements esthétiques sur le corps des femmes et des gens en général et que je suis disposé à tout aimer en vous.

Y compris vieillesse et maladie, handicaps et malformations. Y compris poils et sangs. Je souhaite vous faire savoir que j’ai compris qu’un monde entier d’images m’a menti sur vous. Vous êtes juste 4 milliards de formes de beautés différentes. Vous pouvez être shootées, déformées, blessées, incendiées, acidifiées, écartelées, excisées, exhibées, giclées, virées, déprimées. Vous êtes toutes le soleil et la terre transformées en lumière. Tant qu’on n’est pas crevés, on peut toujours s’aimer, et tant qu’on s’aime, ça peut toujours aller.