Hm, il m’arrive un truc bizarre. je me sens sous le charme d’une femme que je viens de rencontrer.

On est allés se promener avec Antoine dans la nature près de chez nous. On discutait sous un pommier, dans le verger en bas des Tanneries à Chaumont, je buvais du Malibu et Antoine de la vodka, j’ai ramassé des kilos de pommes et on parlait littérature.

Une dame est passée sur le chemin à côté et je lui ai adressé la parole, pour lui proposer des pommes. De là, j’étais fasciné par elle. Elle est très belle, elle est fine et soignée, vêtue avec goût, un gilet rose, un bijou rose, un foulard rose, une jupe noire, plusieurs sacs plastique à la main.

Que faisait-elle là ? Elle cueillait de l’herbe pour nourrir les chevaux malades d’un pré à côté… ça m’a touché… Je lui ai offert des pommes, bien un kilo, de très belles et bonnes pommes rouges et gratuites, données par la nature.

J’ai appris un peu de sa vie, elle a grandi enfermée jusqu’à ses 8 ans (elle n’a jamais su pourquoi ses parents l’avaient cachée dans une pièce fermée de sa naissance à ses 8 ans, sans rien à faire… ce qui explique sa préférence pour la solitude, apparemment, une certaine sauvagerie qui émane d’elle….), puis scolarisée jusqu’à ses 14 ans, puis le monde du travail dans l’univers de la psycho.

Elle a eu 4 enfants, dont 3 sont morts, 1 d’accident et 2 de maladies. Sa fille morte la plus tard avait 21 ans… :'(

Arlette a une polyarthrite rhumatoïde, comme mon ex anglaise, Katherine, et elle est électrosensible, comme mon ex Marine, elle a aussi un souci à la cornée des yeux, qui se déchire…

Elle est pleine de gentillesse, et très franche à la fois.

Elle a aussi du courage, elle a raconté qu’un homme d’origine africaine, un soir dans un parc, s’est approché d’elle pour la violenter, peut-être pour lui voler son sac, mais comme le avait été nourrir les chevaux ce jour-là, elle avait un SÉCATEUR avec elle, donc elle le surveillait du coin de l’œil et quand il est arrivé tout près, elle a sorti son sécateur, prête à le tuer ; ce mec a battu en retraite sans rien faire 🙂 Bravo Arlette, défonce-les !!!

Du verger, sachant qu’elle a des soucis d’équilibre et fait des vertiges, j’ai proposé de la raccompagner jusqu’en ville et on est remontés tous les trois par un chemin par le bois jusqu’à la préfecture, en discutant de sa vie et de musique (elle aime Chopin, Beethoven, Brahms, Bach etc).

Bref, on a passé quoi, 1/2h – 1h ensemble, et je sais tout cela d’elle, et j’ai un sentiment d’affection et d’admiration vis à vis d’elle. Très belle personne. Je lui ai laissé mon numéro, proposant d’aller nourrir les chevaux avec elle à l’occasion, car j’adore les chevaux moi aussi. On se reverra probablement à l’expo d’Antoine le 2 novembre.

Arlette, toi qui n’a pas Internet, je t’ <3, tu aurais été une super grand-mère, mille fois mieux que cette vieille carne égoïste, cynique, avare, violente et cruelle que j’ai dû supporter toute ma jeunesse. Tu aurais fait aussi une bien meilleure mère.

Cette société est pleine d’ordures mais il y a aussi, dans les bois près des pommiers, des miracles humains avec qui parler.

Belle journée 🙂


[Quelques jours plus tard…]

J’ai ENCORE rencontré Arlette par hasard !!!

Je sortais de la pharmacie… où j’avais ENCORE discuté 30mn à bâtons rompus avec la pharmacienne alsacienne et son mari… de tout sauf de pharmacie comme d’habitude 🙂 (des potins sur la ville, j’en ai encore appris de bien belles…)

Donc, Arlette était encore toute belle, robe noire et chemisier grenat… je portais un gilet en laine noire, et la chemise grenat de mon grand-père… donc on allait très bien ensemble <3

On a discuté 30mn sur le trottoir… de sa maison d’enfance que le Leclerc vient de détruire, de son allergie au tabac, du fait qu’elle est fan de David Bowie et pas du tout d’Yvette Horner, de ma haine des flics FN, de Mélenchon et de France Insoumise, du féminisme et du fait qu’elle aussi a été une femme battue mais qu’elle a fortement réagi en virant « cet enfoiré de macho » de sa vie… elle a traité plusieurs personnes d’enfoirés, dont les motards de la police quand ils défilent en masse et occasionnent une pollution sonore et aérienne…. on a croisé des flics de rue, elle en a ouvertement dit du mal, un des deux flics l’a regardée de travers, wallah, j’ai eu peur pour elle et je l’ai éloignée, elle rigolait… elle a une attitude carrément punk, malgré sa permanente élégance… elle a bien aimé mes ongles noirs et m’a touché plusieurs fois, au bras, à la main, au poignet… c’est complètement fou cette relation, elle est comme une âme soeur… avec 43 ans d’écart !!!

Je gelais, car j’ai un début de grippe, alors je suis rentré, elle a été faire du shopping dans un magasin de fringues…

Quelle vie mes amis, quelle vie ! 🙂