Dès l’instant où tu vins dans le monde de l’existence,
Une échelle fut placée devant toi pour te permettre de t’enfuir.

***

Tu ne me chercherais pas si tu ne m’avais déjà trouvé.

***

Ne reste que parmi les amoureux, des autres éloigne-toi.
Bien que ta flamme embrase le monde,
Le feu meurt par la compagnie des cendres.

***

La parole est un prétexte : ce qui attire l’homme vers l’homme c’est l’affinité qui les lie, et non la parole.

***

Le feu n’a plus de fumée quand il est devenu flamme.

***

Sans amour le monde serait inanimé.
– Chaque atome est épris de cette perfection
– Et se hâte vers elle.
– A chaque instant retentit de tous côtés l’appel de l’amour.

***

L’amour est un océan infini,
– Dont les cieux ne sont qu’un flocon d’écume
– Sache que ce sont les vagues de l’amour,
– Qui font tourner la roue des cieux.

***

La femme est le rayon de la lumière divine.

***

Djalal El-dîn Rûmi