L’Ecclesiaste post-moderne

Il y a un temps pour souffrir et un temps pour chialer
Un temps pour tressaillir un temps pour se faire baiser
Il y a un temps pour cuire et un temps pour tuer
Un temps pour boire et un temps pour gerber
Un temps pour mourir un temps pour se faire chier.
Un temps pour être malade, un temps pour être handicapé
Un temps pour être sourd, un autre pour être muet.
Il y a un temps pour se faire mousser, un temps pour triompher
Un temps pour se venger, un temps pour se sentir absolument désespéré.
Il y a un temps pour écrire, un temps pour planter les fichiers,
Un temps pour pas réussir, un temps pour se planter
Un temps pour faire ses comptes, un temps pour tout recompter.
Il n’y a pas de temps pour rire, pas de temps pour te parler
Pas de temps pour faire l’amour, va te faire enculer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.