Ah en France on a deux qualités. On aime la musique, et on est taquins.

Moi je m’sentais bien,
Et voilà qu’aujourd’hui
Je m’sens comme un chien
Gerbant des raviolis
J’m’emmerde à mourir.

Vous allez découvrir
(J’profite qu’elle est pas là)
La meilleure dans le pire
Elle s’appelle… tralala,
Il manque une rime en ire,
Une rime en –ire,
J’m’emmerde à mourir.

Elle a fait son possible
Pour un max m’emmerder,
Elle a fait de ma vie
Des chiottes vraiment à chier,
Tout pour me pourrir…

Elle invite que des cons
Entre nous et le ciel,
Et nous nous engueulons
A chaque fois qu’elle
Me fait encore pire,
Me fait encore pire.
J’m’emmerde à mourir.

Elle a dû faire l’Armée de terre,
Pour être si conne aujourd’hui,
Elle a dû faire l’Armée de terre,
En Lybie… en Syrie aussi.

Elle fait de son mieux
Pour faire bander ma pine,
Mais détourne ses yeux
car ma bite se débine,
J’m’emmerde à mourir.

Elle se plaint souvent
Qu’au lit je lâche des pets
Elle me chante souvent
Que j’devrais essayer
De les retenir,
De les retenir,
Je schlingue à pourrir.

Pour jutter dans sa glotte
La baiser sous les draps,
Je dois baisser mon short
Et lui bloquer les bras,
J’m’emmerde à mourir.

J’ai pas l’droit de m’asseoir
Je peux même pas parler,
Je peux même rien vouloir,
Je dois juste la fermer
Ou même plutôt partir,
Ou plutôt partir,
J’m’emmerde à mourir.

Elle a dû faire l’Armée de terre,
Pour être si conne aujourd’hui,
Elle a dû faire l’Armée de terre,
Au Mali… en Algérie… ou en Chine, aussi.

Moi je m’sentais bien,
Et voilà qu’aujourd’hui
Je m’sens comme un chien
Crevant au pied du lit,
J’m’emmerde à mourir.

Je vous ai fait découvrir
Mon ex petite nana,
Elle aura beau mentir
Ca fera pas qu’elle est pas
Une peine à jouir,
Une peine à jouir
Qu’est chiante à mourir.