Voilà, suite à mon post de prise de position claire et nette et sans compromission avec la morale politique au sujet du cannabis, post qui a eu au moins le mérite de me faire réfléchir encore plus (contrairement aux effets secondaires espérés par les propagandistes du Non !), je crois que j’ai eu une idée encore meilleure, car elle n’est pas seulement un cri, mais bien une arme d’auto-défense cheap, accessible, pas dangereuse, et populairement utilisable.

Je vous expose la chose rapido, c’est tout simple, fallait juste y penser.

Constat : vous savez que le fait de consommer, transporter, vendre, acheter, céder à titre gratuit (oui, donner une cour qualifierait ça juridiquement de DEAL, j’ai été chercher l’info et si vous n’étiez pas au courant vous l’êtes maintenant : vous filez un joint, vous achetez deux sachets de beuh dont un pour votre pote fumeuse ? devant leur tribunal, c’est du deal, passible de tant de temps dans leurs prisons puantes, ils viennent eux-mêmes de s’apercevoir de l’état des Baumettes, il fallait y penser, au cœur de la 2è ville de France ils ont un taudis judiciaire inhumain, ils s’en aperçoivent à mi-décembre 2012, ils sont sagaces et travailleurs ces gens responsables !!!), faire pousser, recevoir des graines, tout ça c’est qualifié par eux de DÉLITS (mon cul c’est du kébab sauce à l’ail) et chiffré par eux, carrément codifié car c’est des mathématiciens du crime ces gens ils font des équations et des barèmes pour tout, ils font tout payer en détention et en argent. T’as vendu 20€, tu leur dois 3000€ mettons et t’as du sursis, tu vois, ils appellent ça des peines proportionnées dans l’esprit des lois chères à Montesquieu leur grand maître à tout penser comme un âne obnubilé par le foin. Ils sont encore plus chers que les dealers c’est clair. Bon, comme ils sont l’Etat, comme leur opinion s’est bravement donnée les moyens de la force légale, j’ai nommé Monsieur Lappareil-Judiciaire (oui c’est le fiston d’un couple bourgeois!) et Madame Lapolisse, eh bien ils ont vraiment de quoi faire bouffer à autrui jusqu’à plus soif leurs propres opinions politiques ! C’est que techniquement, la géhenne algérienne, ça s’oublie pas, il en restera toujours un fond dans l’Etat, qui ne vient pas du Peuple, qui vient de l’Armée et du Roi, historiquement, ces gros Cons quérants.

Ils ont donc, en l’occurrence, des moyens de bloquer la circulation libre et normale de cette plante verte qu’ils ont pris en grippe, ils appellent ça surveiller les « trafics ».

Eux font du business dans le pétrole, la pollution électro-magnétique, le nucléaire, l’agriculture industrielle subventionné, l’alcool, le tabac, les médicaments toxiques, les OGM, la publicité pour tout ça, et ils n’aiment pas trop qu’on les dérange devant leur magasin, c’est comme Vito dans Le Parrain : eux c’est des gens bien, ils vivent des putes et des Jeux (la Française ?), ils ne tolèrent pas les camés qui traînent près de leur vitrine d’expo des jolies valeurs dorées à xxx doleuros, foutez-moi un coup de balais sur ces types et ces jeunes et qu’on n’en parle plus.

Ils ont, en particulier, j’ai enquêté là-dessus pour savoir où ils en étaient de leur folie et ce sont des gens extrêmes d’un point de vue psychique, quand ils ont décidé un truc ils sont comme leurs chiens ils n’en démordent pas, ils ont… ces chiens de police, sniffeurs, autrement dit ces équipes cynophiles ! Ce sont des douaniers maîtres-chiens, qui nous traquent, ils sont formés, payés à ça, des SDF meurent dans la rue, et l’Etat paye des gens à éduquer des chiens pour sniffer nos correspondances : quand tu vas chez un psy sérieux et que tu racontes que tu fais des choses comme ça, tu te retrouves en camisole dans la demi-heure qui suit et sous Tranxène pour parano aggravée. Mais l’État lui il a le droit d’être un paranoïaque en pleine santé qui salarie des gens, nourrit des gens en forme, pour faire chier des fumeurs, ça les amuse un moment on dirait ! alors à part ça tu dois savoir, lecteur, lectrice, qu’ils ont aussi des détecteurs moléculaires, voilà, là c’est des machines, ils ont donc payé des ingénieurs et des scientifiques et ils payent maintenant des techniciens de maintenance et des agents de fonctionnement et des secrétaires pour analyser l’odeur de nos correspondances personnelles et de nos colis pleins de confiture mais, objection votre honneur, pas que de la confiture!!! et le chien l’a bien saisi à travers le pot!

Ils sont en quête de humer entre autres avec une particulière adoration, tout à fait comme les chiens sniffent leur merde entre eux comme si c’était de la coke, nos odeurs de « produits stupéfiants », et l’incroyable parfum des explosifs, des fois qu’on soit pas aussi un peu terroristes quand vraiment notre toxicomanie cannabique nous laisse une bouffée de répit pour respirer normalement, vu l’énormité des menaces.

Een effet en 2001 par exemple j’habitais à Lille et dans le gymnase universitaire où je venais jouer au ping-pong, ils avaient réussi à placer une alerte Vigipirate, plan de Défense du camp de la Liberté et des lilas bleus contre les Forces obscures du pongisme, je suppose ? Ils croyaient que des êtres malintentionnés avaient conçu un plan machiavélique pour nuire au niveau de jeu du sport-loisir des anciennes régions industrielles, c’était la DATAR qui avait commandé un rapport d’information accablant sur l’intensité des menaces ? Parce qu’il se trouve que depuis qu’ils nous parlent de terrorisme parce que la tour 7 s’est effondrée par solidarité envers l’Islam, je n’ai pas vu descendre du ciel par sorcellerie un seul attentat digne de ce nom, à croire qu’on ne nous en veut quand même pas tant que ça peut-être ? Dès lors, je me demande : pourquoi l’État paye au nom de tous tous ces spécialistes affûtés des crimes imaginaires, des menaces tellement conditionnelles qu’on préfère diviser par Pi le nombre de poules nées dans la semaine des 4 jeudis où ils les ont calculées, et une fois de plus la disproportion entre les fins mégalomaniaques et les moyens hyper-sophistiqués qu’ils mettent en oeuvre fait penser à l’œuvre d’un fou aux idées grandioses et donne envie de prescrire à l’État complètement maboule une dose de 3 comprimés par heure, parce qu’à ce niveau-là il est urgent d’agir. État, t’es trop fatigué, il faut juste que tu te couches là, t’es plus capable de décider, te débloques trop.

 

J’arrête là le portrait-robot de la cible ennemie et je passe au

plan de légitime-défense du citoyen contre l’assaut paranoïaque de l’Etat contre les fumeurs

Voilà, vous savez ce qu’est le FLOODING? Une technique de piratage en informatique. En fait d’attaque, c’est SIMPLEMENT une action collective relativement massive qui consiste en une connexion simultanée de plein d’ordinateurs à un site. Le site est dimensionnée en puissance pour servir maximum 100 requêtes, mais on lui en demande d’un coup, brutalement, 10 000. Le truc ne peut pas suivre. Il saute, imaginez qu’il explose, symboliquement: kaputt. Eh bien il s’agit de se synchroniser pour une journée d’action FLOODING GRASS où tous les fumeurs de France – nous sommes plusieurs millions, pensez à ce que nous représentons ? nous sommes peut-être 1 adulte sur 20 à bien aimer fumer ? franchement, de quel droit on nous ferait chier ? Où est la justice là-dedans, je ne la vois pas.

Un jour, ou une semaine, on envoie tous un peu de beuh ou de shit dans une enveloppe, à quelqu’un ou au Président ou à n’importe qui, le but est de répandre tout simplement, ce jour-là, une bonne odeur de beuh partout dans le système de détection.

Il joue au renard : on l’enfume

On organise le truc. Une sorte de GLOBAL CANNABIS DAY. On le prévoit je sais pas, le 1er mai, au printemps, quand ça pousse bien, les plantes ?

On le promeut sur Twitter avec un hashtag qu’on mettra à toutes les sauces pour faire passer l’info malgré les tentatives de répression et de contrôle. FUCK OFF.

On fait un site pour le promouvoir en tant que cause en soi, car la répression est largement majoritaire au niveau mondial, les législations répressives occidentales ont été souvent copiées… et les occidentaux surveillent toutes les frontières, à sniffer les axes de passage avides de drogues comme des toxicos en manque…

Il nous faut un bon graphiste pour faire le site, qui n’a pas besoin d’être bavard, qui doit être punch, c’est une WEBAFFICHE qu’il nous faut, un WEB TRACT graphique, voilà, c’est une commande à tout volontaire graphiste/webdesigner de talent qui voudrait m’aider à promouvoir le concept et le distribuer partout où c’est possible, pour forcer le gouvernement socialiste à revoir un peu sa position sur la question des drogues parce que nous la discrimination sur base de préférence comportementale ou récréative, ça va 5 minutes, des années, des siècles ça fait long.

Le 21 juin prochain, on enfume le système ?

Demos partout où c’est possible, c’est à dire une cannabis party internationale dans  la rue. Faire coïncider ça avec un événement festif nous permettrait d’être normaux au pays des gens normaux. « Y’a cette minorité qui fume, ben quoi, t’es pas heureux ? Regarde, nous on l’est ! » La fête de la musique ?

Cher gros État on te demandera aussi en général de ne plus venir fourrer ta sale truffe d’anti-drogué sur toutes les questions de mœurs où ne sont impliqués qu’un ou plusieurs adultes tous consentants, sous un régime d’état de droit garantissant la liberté d’opinion, la liberté de moeurs libre est automatiquement garantie, ça sonne logique pour tes juristes, ou je réexplique la notion ? rien n’est réprimable pour les citoyens reconnus d’abord libres, par le droit fondamental: tous les hommes naissent libres et égaux en droit. Libres, vous avez compris, c’est la première phrase de la déclaration des droits de l’homme, bordel de merde, la France a co-écrit co-signé c’est du bon français enfin ça va. Égaux en droits. Je suis libre de fumer. Ton droit à ne pas fumer est égal à mon droit à fumer. Si tu respectes pas nos lois on t’emmerde ! tu viens pas poser tes amendements 60 ans après pour revenir sur l’accord, il est fondamental, tu nous retires pas le sol sous nos pieds, libres, garantis par le droit naturel, on a dit, calme-toi, n’envoie pas ta police, relis tes cours de 6è à la Haute École de Magistrature, c’est bien marqué dessus je t’assure.

Juif c’est bon, homo c’est bon, noir et arabe c’est bon, femme c’est bon. Fumeur, ça sera bon quand?