J’ai un nouvel ami.

Il est un peu spécial !!

Il m’envoie un fichier audio.

C’est très rare les gens qui font ça.

J’écoute ce fichier : OMG, je tombe à la renverse, ce type est juste génial. Il enchaîne 9 minutes ininterrompues et passionnantes. Il va vite, comme moi, comme une balle de philosophe dans ta tête.

Je vous le recommande, moi j’en suis fan.

C’est le stream of consciousness de Joyce, en live dans la tête de Wittgenstein.

Je crois que c’est une des 5 personnes vivantes les plus intelligentes que je connaisse en vrai. Rien que ça…

Kikoo 🙂 tu vas bien ?

<3


PS : on m’a demandé qui étaient les 4 autres, du coup…

Réponse :

François Athané, philosophe matérialiste, rencontré à Paris quelques heures, il est d’une intensité intellectuelle incroyable, avec à l’époque une colère sourde.

LLDM, artiste, aka Le Lièvre de Mars, un mec 10 fois plus cultivé et plus multitâches que moi. C’était passionnant de lever des pans du voile de ses savoirs. J’admire pas tout ce qu’il fait mais j’admire qu’il le fasse ! Sa limite c’est d’avancer.

L’artiste conceptuelle Amande In m’a fasciné par son art brillant. Sa personne a tendance à me hérisser mais son art me laisse pantois devant sa pureté conceptuelle. Elle est assez peste la fille. Son art est sublime. Même pas d’une manière riche, non, toute simple.

Will Jefferson, à l’époque étudiant en philo et de loin mon meilleur élève en 3 ans d’ateliers d’écriture à Berlin en anglais. C’est le seul qui comprenait tout en une phrase. Qui ajoutait une idée, une question. Qui, sur suggestion de faire cet exercice, ramenait un tableau Excel avec un excellent découpage scénaristique du Parrain I, en entier, avec les intrigues décomptes et les schémas actantiels des personnages (je recycle la narratologie structuraliste tout simplement, en la présentant comme un outil créatif, pas analytique : Will a tout compris et tout mis en oeuvre). Plus tard il m’a fait lire sa thèse de Cambridge ou d’Oxford une des deux, qui a pour thème la philosophie des « expériences de pensée ». (Genre, sur l’identité : tu coupes la tête de Paul, tu la branche sur le corps de Laura, et maintenant tu te demandes QUI est cette personne ? et l’autre ? etc. 500 pages là-dessus pour rigoler.)

J’ai rencontré des gens très cultivés genre Raphael Monticelli le poète et critique d’art niçois depuis 50 ans, Martine Thomas-Bourgneuf muséographe à Paris et ailleurs, Alain Veinstein l’intervieweur littéraire historique de France Culture, Michel Butor l’écrivain aux plus de 1000 livres, Alexandre de Lassale (ou un truc comme ça, galeriste à Nice), Jean-Claude Moineau prof d’esthétique à la Sorbonne.

Mais là je cite ceux qui, intellectuellement, dans l’expérience mentale de la rencontre avec eux, m’ont paru les plus intenses, m’ont le plus ébloui.