Je vais vous exposer une théorie que j’ai conçue ces derniers mois, inspirée de certaines théories et pratiques du management et des organisations. Cette théorie est nulle, satirique et fausse : tant pis 🙂 Appliquons-la quand même car nous sommes des hamsters.

Je considère qu’une organisation constituée n’a pour seule raison d’être que l’accomplissement d’un but.

Il faut produire un résultat et la meilleure orga est celle qui produit ce résultat
– très vite (économie de temps)
– très bien (haut ratio moyens/qualité)
– de manière cohérente (pas de conneries qui font fuir l’intelligence des gens même moyenne)
– de manière ergonomique (économie de méthodes)
– de manière minimaliste (économie de ressources)
– …

Donc je me fous totalement de savoir si une formule de GESTION DE PROJET est démocratique ou pas : si la méthode démocratique est optimum, pas de souci elle doit être appliquée !
Mais c’est pas le cas donc rien à foutre.
Faut pas confondre l’enjeu politique de fond avec la forme de la gestion de projet, c’est pas du tout la même chose.

Je suis convaincu que la méthode d’organisation optimum est une usine de hamsters.

D’abord, qu’est-ce qu’un hamster ?

Un hamster est un être qui aime tourner, qui veut tourner, qui vit à son maximum d’énergie quand il tourne – mais qui, par défaut, erre en marchant et grignote ça et là en zig-zags peu cohérents.

Un hamster tourne dans une roue comme un taré.

Chaque hamster a sa roue et son rythme, ses méthodes etc – et une roue peut-être un système avec des roues, c’est pas interdit, faut juste que ça marche.

Les hamsters font ce qu’ils font parce qu’ils le font vite, bien, de manière stable etc, ils kiffent de le faire.

Le hamster tout seul ne tourne pas, il erre et grignote de manière peu puissante.
La roue toute seule ne tourne pas, elle stagne.
Pour que ça tourne, il faut le bon hamster dans la bonne roue.
Le hamster doit être en forme, avoir du rythme, bien se gérer, sinon sa bêtise l’expulse.
La roue doit être fonctionnelle, bien huilée, pas cassée, sinon aucun hamster ne peut tourner dedans et elle ne produira pas son segment du but systémique.

Une hamster dans une roue, c’est puissant.
Avec 1000 hamsters dans 1000 roues, c’est 1000 fois plus puissant et on
– fais tourner 10 appareils électriques
– déplace un éléphant
– éclaire un concert de Booba
ce dont aucun hamster n’était individuellement capable, surtout hors de toute roue et du système des roues, y compris les concepteurs, tout faibles.

Un suicide de hamster est un problème pour le système, c’est une perte de compétence, de ressource, d’énergie.
Un bon hamster est un hamster EN FORME et QUI TOURNE BIEN.
Les hamsters morts font de la peine aux autres, les concepteurs sont mauvais s’ils produisent des hamsters morts plutôt que d’aller droit au but comme l’OM !!

Le but du jeu est donc de construire une usine de hamsters qui tourne à fond de manière optimale au service du but visé.

L’usine des hamsters est une horlogerie méga-complexe.
Une roue conditionne l’efficacité d’une autre. C’est pourquoi toutes les roues du système DOIVENT tourner.
C’est comme l’architecture d’un écosystème logiciel par exemple. Si une partie du code est mort, tout buggue.
On peut pas mettre une table sur une place du marché, laisser les gens ajouter une pièce un peu au pif, et obtenir une horlogerie de pointe.
N’importe qui + n’importe qui = pas de chef d’œuvre organisationnel.
Pour une horloge atomique, il y a une équipe de concepteurs, on fait un plan technique d’ensemble et ensuite chaque pièce est fabriquée, assemblée, réglée, par des gens qui savent faire ça très bien.
Ces concepteurs, architectes, sont hautement performants, donc ils fabriquent une architecture optimale.
Puis, les roues étant bien conçues, les hamsters n’ont qu’à tourner dedans, ils font ça naturellement, ça les passionne.

Donc voilà moi j’ai conçu l’écosystème organique.
Chaque organe (groupe) peut fonctionner comme il veut, avec qui il veut, du moment qu’il produit le résultat demandé par le système.
Ainsi, le groupe des Artistes produit du super graphisme.
Le groupe Médias produit des supers programmes.
Je cherche pas à contrôler chacun de ces organes ni à en fixer les méthodes, les outils, les dirigeants ou la gouvernance, tant qu’ils fonctionnent, tant que les roues tournent, y’a rien à faire.

Si je vois qu’une roue est bloquée, ou qu’un hamster a fait une chute fatale, il faut que je remette ça en marche pour ramener le système à son but : être optimal, tourner à fond ; les hamsters, d’eux-mêmes, cassent parfois mais réparent rarement ! (les hamsters sont comme ça, on les changera pas…) Donc si besoin, si c’est pas fait, si ça cause une perte importante de performance d’ensemble, je répare une roue, je remplace un hamster. Je vire pas des hamsters qui se plantent juste une fois ou qui tournent qu’à 80% de leur capacité, ça va, mais les hamsters qui ne savent pas tourner ou qui tournent une seconde et se viandent, ne font pas de bons hamsters systémiques, – qu’ils retournent grignoter !

Tous les autres systèmes sont moins bons car :

– le système réagit très vite et de manière logique !
il n’y a qu’un hamster ou groupe de hamsters au rôle de concepteur/superviseur – ça garantit que le but n’échoue pas pour des conflits entre hamsters, et que toute l’info nécessaire est connue et traitée par un cerveau logique, spécialisé et qui pilote de manière réactive, présent au quotidien

– chaque hamster sait précisément dans quelle roue il tourne, il ne s’éparpille pas, il ne gâche pas d’énergie à errer ou attendre qu’une roue se présente, et on ne lui demande pas de faire plus que ce qu’il aime faire, à savoir tourner

Donc voilà.

C’est bien différent d’une dictature !
C’est une machine sociale d’action politique réglée comme une horloge, développant la puissance naturelle cumulée d’activistes tournant en réseau.
Le but de l’écosystème est d’accomplir son but, ce qui n’a rien à voir avec le but particulier d’aucun des hamsters, mêmes les concepteurs.
Et le but, c’est mettre la France en démocratie directe via l’échelon le plus local, tout simplement.

Hamsters shall overcome !

Si qqn a une meilleure orga, vas-y, poste, défends ton concept, on y réfléchira.