22 jours plus tard, je n’ai toujours pas reçu mon jugement de condamnation pour
– usage de cannabis
– apologie de crime

Tout le monde trouve ça bizarre.

Le procès était truqué de bout en bout, sales porcs sur fonds publics.

Je n’ai jamais eu accès aux éléments de l’affaire, et quand je demande comment c’est possible, on trouve ça normal, j’aurais dû faire une procédure pour le demander.

Pourtant le flic Coti avait des dizaines de pages sur ma gueule.

Je ne sais donc même pas pourquoi au juste ces 3 taches m’ont condamné à 4 mois de séquestration légale en tout bien tout honneur, tandis qu’ils laissent en liberté 

le gendarme agresseur, 
le procureur ripoux, 
les médecins frauduleux, 
les experts-psychiatres en carton, 
les pédophiles du secteur, 
les dealers voleurs
et toute la bande des ordures politiques.

Justice, suce ma bite jusqu’à la glotte. Oups, tu crèves étouffée, salope.