Message à l’intention des jeunes hommes inscrits à cette liste.

C’est encore qqch qui est revenu assez souvent : « Moi, comme j’t’aime bien mon garçon, j’ai voulu te faire lire à ma copine, mais… elle lit pas. » Bien. Du fait que je pense à vous vraiment toute la journée, je propose la solution suivante :

Balades est un livre amoureux. Prends le livre, roule-le très finement, ajoute un élastique pour le maintenir roulé légèrement en cône et, en même temps, texturer un peu l’objet. Place le tout dans un préservatif et, dans le noir, lubrifie l’extérieur de l’ensemble, et fais-la « lire » longtemps.

Note : il se peut que le bouquin éjacule : c’est tout à fait normal. Pas la peine d’appeler au Journal de la santé sur France 5 pour avoir des renseignements.

Maintenant, ami jeune homme, si ta cop’s est plutôt du style grande bouffeuse que grande baiseuse, essaye ça :

Balades est un livre blanc. Tu prends un mixer, tu le réduis en fine poudre. Tu prépares une tasse, tu verses de la poudre de Balades dedans, tu ajoutes de l’eau tiède, puis tu verses le muesli. Tandis qu’elle est encore pantelante, à gésir et gémir sous les derniers soubresauts du petit coup du matin, entre dans la chambre et annonce : Chérie ! je t’ai préparé ton déjeuner ! Il va adorer, le petit chat. Il va laper tout ça en un clin d’œil.

Et ainsi la littérature passera.

(Note : Pour The Farm, une autre technique : vous prenez le bouquin, vous le tenez plaqué avec le pouce contre l’intérieur de la main, puis vous tabassez quelqu’un avec. Le choix de la personne est indifférent. Tandis qu’il serait sans parfum : faites mariner le livre pendant 7 jours dans un peu de vin consacré. Puis, infiltrez-vous dans une sacristie, essorez le livre imbibé, et attendez la prochaine eucharistie pour constater les effets : le prêtre se met à sauter partout dans le temple, les fidèles pleurent à chaudes larmes etc.)