Il y a en France un objet violent non-identifié que les pouvoirs – entre autres les tyrans politiques « élus » par des citoyen-ne-s qui n’ont en fait pas le choix, leurs médias obéissants et la population dominée qui exprime son « opinion publique » – nomment « Compagnies Républicaines de Sécurité ».

Or, ce nom est du foutage de gueule d’envergure intergalactique, je vais te le démontrer en trois secondes, top chrono.

1/ Compagnies ?

Compagnie est un terme polysémique. Si toi pas parler « franssé », ça veut dire que ce mot a plusieurs sens.

Il vient du latin, cum panem (ou un truc du genre, moi pas parler latino) avec du pain. Il désigne les gens avec qui tu partages ton repas, ton pain, donc tes proches, ta famille, tes amis, bref : tes compagnons.

On l’emploie de manière amicale pour désigner les gens qu’on aime bien, et ton compagnon, c’est parfois cet homme que tu aimes, tu sais, celui qui te colle une bonne gifle quand il est pas content de toi ou de lui. Certains sont sympas et partagent vraiment leur pain, d’autres te volent le tien.

On l’emploie de manière bien moins amicale pour désigner un groupe de 100 à 250 soldats – c’est-à-dire des hommes prostitués qui échangent leur aptitude à tuer et à crever contre de l’argent. Cet usage du mot compagnie vient du langage militaire, en lien avec d’autres mots qui désignent des groupes plus grands ou plus petits, comme division, régiment, bataillon etc.

On l’emploie aussi pour désigner un autre groupement d’hommes agressifs, en tant que synonyme d’entreprise. Monsanto ou Gaz de France sont des compagnies, qui proposent de te revendre la nature dont tu es propriétaire naturel, contre de l’argent que tu n’as pas, et toi, tu payes parce que t’es con-ne.

Dans CRS, c’est l’acception n°2 qui est pertinente : un groupe de vendus à la mort, prêts à tuer autrui. Or, tuer, il parait, c’est pas légal, y’a pas que Jésus et l’Ancien Testament qui l’aient dit et répété, y’a aussi le prophète de l’Islam, Muhammad, et même le Code pénal.

2/ Républicaines ?

Ces compagnies n’ont de républicain que le nom.

La République française vient de la Révolution de 1789 à 1798, celle qui a proclamé pour la première fois les Droits de l’homme et du citoyen. Il y en a eu 5 versions, et toutes ont commencé, continué ou fini dans des bains de sang, car il est difficile, en fait, de protéger l’humanité contre sa propre violence, cette pute adore se déchirer les veines avec ses propres crocs.

En réalité, les CRS servent à lutter intensément contre les droits fondamentaux et les libertés garanties par les Droits de l’homme.

Par exemple :

  • la liberté de manifester son mécontentement contre le gouvernement ou les institutions dévoyées
  • la liberté de se promener dans les bois comme Rémi Fraisse
  • la liberté de vivre sans radioactivité mortelle sous ses fenêtres
  • la liberté de jouir de la nature sans voir sa société l’assassiner
  • la liberté de circuler à Paris et partout ailleurs en France
  • la liberté d’apprendre et d’enseigner
  • etc etc.

En clair, on a vu ces CRS mobilisés à Paris contre la loi Travail, à Notre-Dame-Des-Landes ou à Bure ou à Sivens et autres sites de mobilisation écologiste, dans des lycées et des facs, et bien sûr toutes les semaines depuis 6 mois contre les Gilets jaunes.

En super clair, les CRS sont là pour mettre un terme à tous les droits des citoyen-ne-s de la République.

3/ De Sécurité ?

De sécurité, il n’en est pas question avec les CRS, qui donc usurpent les 3 termes qui les désignent, c’est comme dans Liberté Egalité Fraternité qui veut en fait dire Mensonge, Mensonge, Mensonge.

Car peut-on vraiment dire qu’un bataillon d’agresseurs d’Etat en lutte contre les droits humains, agissant pour le compte des fraudeurs fiscaux, des lobbies, des multinationales, des pollueurs, des élites anti-démocratiques, balançant des grenades contenant du TNT, te tirant dans la gueule avec des balles en caoutchouc, mettant des lycéens à genoux, poussant une militante pacifiste de 71 ans à terre jusqu’à la plonger dans le coma, peut-on dire que ces gens assurent la sécurité publique ????

NON. Disons la vérité, les CRS font une guerre civile contre la population en France, point barre, donc arrêtez les conneries, les médias, les gens, arrêtez de mentir et dites la vérité.

Donc, pour résumer :

Les « compagnies républicaines de sécurité » sont

des bataillons de prostitués

masculins

violents,

anti-républicains,

payés par l’Etat des milliardaires et des fascistes pour foutre le bordel en France,

pour humilier, blesser et tuer les citoyen-ne-s

et bafouer la Constitution de la Cinquième République rédigée par le Général de Gaulle,

qui se retourne dans sa tombe de Colombey toutes les deux secondes en voyant ce que le pays qu’il a très courageusement sauvé des sales pattes des nazis et des vichyssois est devenu,

à savoir : un pays d’injustice et de corruption généralisées, un pays des droits du flic aux ordres du riche, un pays où la barbarie est la nouvelle norme sociale, largement acceptée.

Allez, bon courage les gens, et adieu, car pour avoir écrit ce texte, je risque une fois de plus d’être jeté en camp de concentration légal par la milice française et ses pseudo-juges corrompus jusqu’à la moelle.