Je remarque un truc horrible,

moi l’humaniste universaliste cosmopolite antiraciste,

c’est l’intense contribution d’immigrés, généreusement accueillis en France, à la fascisation de ce pays de merde.

  • Sarkozy, l’immigré hongrois.
  • Estrosi, l’immigré italien.
  • Ciotti, l’immigré italien.
  • Valls, l’immigré espagnol.
  • Kohler, l’immigré allemand.
  • Benalla, l’immigré maghrébin.
  • Divers bougnoules de flics italiens.

Non contents d’entrer et de s’installer en France, ces pourris d’invités confisquent la baraque et se barricadent à l’intérieur, avec leurs hôtes comme otages, pour interdire dorénavant l’entrée aux nouveaux arrivants et déclarer que nos richesses sont leur propriété exclusive. Ils se mettent à gérer notre patrimoine à notre place, pour transformer l’universalisme français en un chauvinisme merdique à l’image de leurs cultures d’origine, l’intolérance slave, le fascisme italien, le nazisme allemand, le racisme arabophone, etc.

Et les voyous, pareil !!! Qui m’a volé, dans ma vie ? Divers franchouilles bien sûr, mais aussi des manouches, des juifs etc.

Amis de la France, terre d’accueil, vous n’êtes pas autorisés à y faire régner votre terreur raciste et à y installer vos camps de rétention anti-immigrés.

Ici, c’est une TERRE D’ASILE, un CARREFOUR DES CULTURES MONDIALES, germanico-arabes, slavo-asiatiques, irano-américaines, nordico-peules, quoi qu’en pensent les lamentables responsables des institutions et associations censées défendre l’asile politique et humanitaire.

La France est et doit rester une pute au grand coeur qui couche avec TOUS les peuples sans se marier avec aucun, même pas ce petit con de peuple pseudo-français, fiction débile des incultes en histoire.

PS : c’est un français de souche qui vous parle là, fils de garçons, j’ai grandi au fond du trou du cul de France, dans une zone – la Haute-Marne, la Champagne, près de la Bourgogne – très proche du berceau historique des FRANCS. Tous mes ancêtres connus viennent de ce côlon haut-marnais. La France m’appartient et je vous la DONNE, ne la revendez pas et ne faites pas comme si elle avait toujours été à vous.